Forum ouvert ! On vous attend.

Partagez | .
 

 Plus on est de fous, moins il y a de riz ! [Mori,Uta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Luan Xu
Pirate | Rêveur
Pirate | Rêveur
avatar


Masculin Messages : 201
Date d'inscription : 02/09/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
17/50  (17/50)
Expérience :
98/200  (98/200)
Prime: -

MessageSujet: Plus on est de fous, moins il y a de riz ! [Mori,Uta]   Mar 14 Oct - 13:49




Encore un jour ensoleillé en perspective, le soleil c'était levé tranquillement dans un ciel bleu parsemé de nuages. Ces mêmes nuages étaient semblables à des morceaux de contons suspendues dans le ciel et naviguaient telles des navires poussés par le vent. Je m'étais réveillé de bonne humeur et dans un état bien plus frai qu'à mon habitude, la raison était simple, car la veille au soir, je n'avais pas fait étalage de mes compétences en matière de descente de boisson et avait pour l'occasion modéré ma consommation devant mon nouveau compagnon qu'était devenu Mori. Je n'avais guère voulu lui donner l'impression direct que j'étais un véritable pochtron le soir venu, qu'aurait-elle pensée de moi ? Nous étions donc arrivés en pleine après-midi au Village de Brigand, ayant déjà passé par ce village, je savais où demander des chambres et c'est donc dans une auberge que nous fîmes escale. Là-bas, je vins à prendre une chambre pour Mori, elle qui avait passé sa dernière nuit dans un tonneau, une chambre ne lui était sans doute pas de refus, mais pour ma part, je décidai de ne pas en prendre, car revenant à un prix plutôt conséquent, ma bourse ne l'aurait guère accepté bien trop longtemps et je décidai donc de dormir à la belle étoile cette nuit là.

La nuit n'avait pas été trop fraîche et j'avais dormi comme un bébé sur le balcon de la chambre où dormait Mori. M'étant réveillé à l'aurore et ne voulant pas réveillé la pauvre belle au bois dormant encore en plein sommeille dans la chambre, je vins à sauter du balcon. Arrivé en bas, je vins à me relever, car au moment de mon saut, l'un de mes pieds crocha sur la rambarde, me fessant ainsi trébucher et me fessant alors m'écraser de tout mon poids sur le sol. Heureusement pour moi, il n'y eut que plus de peur que de mal, reprenant plus clairement mes esprits, je vins à m'épousseter et poursuivit par quelques étirements. Une fois mes contorsions terminées, je me mis en tête de me faire un entraînement matinal afin de m'ouvrir l'appétit, c'est alors que j'entrepris une séance de tai-chi-chun. Prenant place en face de l'auberge, je vins à enchaîner différent mouvement pendant plus de deux heures, voyant au passage les gens défiler devant moi et parfois s'arrêtant intrigué par le spectacle. Je restais alors impassible devant leur réaction et continuais sans bruit mon entraînement. Bien que focalisé sur mes gestes, je ne pouvais pas ne pas penser si Mori c'était véritablement bien remis de la veille et je me demandais alors si elle avait passé une bonne nuit, j'espérais simplement que c'était belle et bien le cas.

Une fois pensant avoir bien fini mon entraînement et surtout tiraillé par la faim, je m'arrêtai enfin et vins à rentrer dans l'auberge, Mori était-elle déjà réveillé ?






_________________