Forum ouvert ! On vous attend.

Partagez | .
 

 From Grey Terminal.. with honor [Nezumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité



MessageSujet: From Grey Terminal.. with honor [Nezumi]   Mer 22 Oct - 19:15

Fiche de Présentation

Personnage

Nom : Kuujo D. ( Gardé Secret )
Prénom : Itomi ( Gardé Secret )
Surnom : Nezumi
Age : 26 Ans.
Sexe : Femme
Faction : Révolutionnaire
Style de Combat : Nezumi se bat avec des fils de fer tranchants, elle s'en sert pour égorger ses adversaires par derrière, autrement ça lui arrive de sortir un pistolet.. mais seulement lorsqu'elle est fatiguée !
Spécialité : Inventeur




Physique :




Je fis mes premiers pas dans cet atelier, attendant patiemment que l'on vienne m'accueillir, je m'attendais à voir un vieux barbu avec du cambouis partout sur le visage, mais ce fut une voix féminine qui se fit entendre. J'étais surpris, je ne m'attendais pas à ce qu'une femme travaille dans ce genre de domaine ! Puis, c'était cinq à six minutes plus tard qu'elle fit son apparition... Mes souvenirs d'elle sont plutôt vagues, je me rappelle de son accent typique des gens de cette île... Pour ce qui était du physique, je me suis arrêté à sa poitrine.


Client de l'atelier -


Alors... Euh... Bah ! Il faut dire que je ne l'ai pas vu souvent ces temps-ci ! Elle reste cloîtrée dans son atelier toute la journée à fabriquer des outils et armes en tout genre. Les gens d'ici la voient plutôt d'un mauvais œil, la plupart la juge beaucoup trop dangereuse ou nuisible pour le village... Et son comportement n'arrange pas les choses ! Sa démarche je-m'en-foutiste et sa tendance à se mettre à dos la plupart des commerçants du coin ne font que lui porter préjudice ! Et puis, les tatouages sur son bras gauche font plutôt penser à une ex-yakuza !


Tavernier du coin -


Eeeh ?! On m'demande à moi-même de me décrire ? Bah ! C'est évident pourtant ! Est-ce que je ressemble à un lapin ou quelque chose dans le genre ? NON ! Vous avez votre réponse ! Maintenant laissez moi travailler... Quoi ? Une liasse de billets si je réponds sérieusement ? Bon... Dans ce cas, c'est différent.
Je ne saurais pas vraiment vous dire grand chose à propos de moi... Je sais que je suis plutôt grande... Dans le mètre quatre-vingt-quinze si ma mémoire est bonne. Quoi ? Des précisions sur cette couleur de cheveux excentrique ?! De quoi je me mêle ?! Vous auriez au moins pu me parler de mes chignons ! Je passe beaucoup de temps a m'en occuper, mais si ce n'était que pour me parler de ma couleur de cheveux, vous pouvez continuer votre chemin ! Les gens ont des yeux et savent s'en servir... à la place, pour quoi ne pas parler de mes yeux bleus, ou bien encore, mes jolis sourcils ! Ça aussi, j'y consacre pas mal de temps ! Ou bien mon nez fin... Ou bien ce joli rouge a lèvre ? Même pas... COMMENT ÇA MES MENSURATIONS ?! Foutez l'camp d'ici !



Nezumi elle-même -


Hé ! Vous ! Je vous ai vu sortir de l'atelier avec la tête de quelqu'un qui venait de croiser le diable en personne ! Vous cherchez des infos sur la poitrine sur pattes ? Euh ! Je veux dire Nezumi ! Vous avez frappé à la bonne porte... Enfin, vous avez eu de la chance que je vous aie trouvé avant qu'elle ne me retrouve ! Bon, alors... Vous l'avez remarqué, elle est plutôt bronzée pour une femme qui ne sort pas trop n'est-ce pas ? C'est grâce a son teint naturellement bronzé qu'elle a pu avoir une peau comme ça sans vraiment profiter du soleil ! Oh mince ! Elle m'a vu ! Je dois filer !


Type sans intérêt -


Les habits de cette femme ? Vous osez appeler ça une tenue ?! Regardez-moi ça ! C'est plein de morceaux d'affaire collés ensemble ! C'est censé représenter quoi hein ? Je refuse de regarder à nouveau... Oh, mais attendez... Où avez-vous obtenu ça ?! À la fenêtre de sa douche ? Mais vous n'êtes qu'un obsédé ! Barrez-vous de mon magasin !


Tailleur du coin -




Caractère :




Nezumi ?! Cette femme qui ne sort jamais de chez elle ? Évidemment que j'en connais sur elle ! Vous savez, elle et moi on entretient une relation plus qu'intime.. Ouais, vous m'avez compris, celle du marchand et du profiteur ! Impossible de vendre un objet a son prix initial avec cette harpie ! Sans cesse elle essaie de négocier et ça peut parfois durer des heures avant que je ne cède.. Car ouais, cette fille sait utiliser ses atouts pour ça ! Ouais quand je parle de ses atouts.. Je parle surtout de ses deux gros ! Pas de son éloquence ni de sa rhétorique hein, pour ça elle ne pourrait même pas convaincre une souris que c'en est une !

Epicier du coin -


Un jour alors que je mourrais de froid cette femme était venue me tendre la main équipée d'une couverture bien chaude, au début je pensais qu'elle faisait partie d'une bande d'infirmiers car rares étaient les personnes qui sortaient dans les rues lors des froids hivers de ce village, le mont corbo était un endroit vraiment frais pendant ces périodes.. Sans même me connaître, elle m'invita à passer la nuit chez elle, bien que ce ne soyait pas un endroit relativement grand, elle insistait pour que je dorme sur le lit tandis qu'elle occuperait le fauteuil qu'elle avait installé dans son atelier. Depuis ce jour, je ne me suis plus intéressé à aucune rumeur la concernant et dès que j'en ai l'occasion, je lui donne un petit peu d'argent pour qu'elle n'ait pas à payer le loyer d'elle-même.


Ancien SDF -


Quelqu'un d'assez.. Perturbée ! Vous savez un jour, je l'ai vue se prendre la tête avec un chat qu'elle regardait fixement ! Une embrouille sans queue ni tête, elle-même ne semblait pas savoir ce qu'elle disait... Mais elle parlait, encore et encore ! Une vraie pipelette ! Et puis, elle tombe vite a court de conversation, c'est possible que lors d'un dialogue, elle ressorte les mêmes questions plusieurs fois. « Tu as du beurre ? » Puis après une bonne vingtaine de minute « Et sinon... Tu n'aurais pas du beurre ? » Enfin, ce n'est qu'un exemple comme un autre, mais c'est vrai qu'ici, on connaît son côté pipelette... Surtout après deux ou trois verres !

Tavernier de Goa -


Si certaine personne ne voit en elle qu'une mauvaise personne d'autre comme moi, on prit la peine d'aller parler avec elle et pour vous dire la vérité, en vrai, elle n'est pas comme ce que les gens aiment faire croire ! Bon, c'est vrai qu'au premier abord elle était plutôt agressive, mais ça, c'est sûrement dû à son entourage ! Mais finalement, après avoir parlé un bon moment avec elle, j'ai fini par comprendre à quel point elle pouvait être aimable, moi qui pensais ne rester que cinq petites minutes, c'est bel et bien une heure plus tard et avec deux cafés dans l'estomac que j'étais reparti !


Un dénommé Jim -



Histoire :




Un premier coup de feu... Suivi d'un second, puis un autre... Encore un... Et encore un autre ! Une ambiance macabre aucun son seulement le bruit d'un homme agonisant au pas de notre porte crachant des glaires ensanglantées sans arrêt jusqu'au moment où il finit par s'arrêter... Cachée sous mon lit en serrant mon oreiller aussi fort que possible comme s'il était la seule chose qui me permettait de respirer. J'étais apeurée et j'avais les larmes aux yeux croyez moi qu'a huit ans il y a mieux que d'entendre un homme agoniser devant votre porte à cause d'une fusillade... Et ici pas de marin rien. Nous sommes au grey terminal connue pour être la pire des zones de non-droit de toute les blues. Ici, on ne pouvait compter que sur nous-même. Le seul moyen d'avoir une protection était de payer une certaine 'taxe' aux bandes locales. Mais elle était plutôt excessive. Trente-cinq mille berrys pour deux personnes pour le mois. Et dans nos quartiers, les seuls revenus étaient la vente de drogue ou la prostitution... Et dans nos quartiers, les seuls revenus étaient la vente de drogue ou la prostitution... Enfin, ce qui semblait être le vrai monde. Je n'étais qu'une jeune idiote a ce moment-là de ma vie. Je souriais bêtement, je m'allongeais par terre et rentrai chez moi toute sale. Ouais, en gros, j'étais qu'une fille normale quoi !

C'est à l'âge de mes quatorze ans que je commençais réellement à comprendre comment marchait l'économie de cette île. Nous étions une bande de gamins qui faisait les quatre cents coups ensemble. Une petite bande de voyous qui volait tout ce qui avait de la valeur. L'acier, le bois, la viande et toute source de chaleur. Tout ça nous permettait de remplir nos panses sans avoir à endetter nos parents. Mais, au bout d'un moment... On commençait réellement à avoir « faim » les petits coups ne nous suffisaient plus, et les toxico affluaient en masse... Alors, d'un accord commun, la petite bande de voyous que nous étions finis par passer au niveau supérieur...

Il faisait nuit et nous étions tous réunis au port de l'île. D'après une rumeur, une certaine cargaison devait arriver... Et ça risquerait de rapporter gros ! Je regardais un de mes camarades qui faisait un signe de main... Le signal était lancé d'un pas léger, j'allais me placer sur le toit d'un entrepôt comme convenu tandis que deux autres se cachaient dans un canot de sauvetage. Le stress montait en moi comme une fusée qui décollais. J'avais un rôle important brouiller leur vision avec cette boule de fumée qu'il m'avait donnée précédemment... Quand je dis : « Il », je parle de Jay, l'organisateur de ce plan... Mais nous parlerons de lui plus tard ! Mais pendant que j'étais perdue dans mes pensées la cible s'avançait doucement... Mais sûrement. Je regardais mon associé posté en retrait en attendant le signal qui signifierais que je dois exploser le fumigène pour leur brouiller la vision afin que leur précieuse cargaison puisse être dérobée. Un cri d'oiseau résonnait dans le port tandis que le fumigène vint exploser aux pieds des types et les gars postés dans le canot de sauvetage sortaient de leur cachette et fonçaient droit sur eux pendant que moi, je descendais en vitesse afin de couvrir leur retraite.

J'étais assignée à la couverture... Au pire, ils ne feraient qu'une bouchée de moi... Mais j'avais juste à les retenir une petite minute... Une minute pas plus ! Quand le nuage de fumée finit par se dissiper. J'étais là face à eux visage caché ne laissant apparaître que mes iris bleutés. Bon, je ne vais pas vous mentir.. Une droite de leur part et c'était fini pour moi accompagnée, j'étais quelqu'un d'autre... Mais quand j'étais seule, c'était autre chose. Aucune notion de combat et surtout, j'étais sous pression...

Une douleur insupportable au niveau de la joue... Et une incapacité à voir ce qui m'entourait, peut être que ce coup-de-poing m'avait rendue aveugle... Qui sait ! En fait non. J'avais juste un sac à patates sur la tête tandis que j'étais pieds et poings liés a une chaise. Classique, mais efficace ! Lorsque le sac fut enlevé, je me retrouvais face à un type avec un tatouage de dragon qui partait visiblement de son torse et qui se terminait au niveau de son cou. Un type plutôt effrayant et le regard qu'il me lançait ne faisait qu'accentuer ce sentiment de peur. Je n'arrivais pas à détourner le regard, il m'effrayait trop. Aucun bruit, juste, un échange de regards oppressant... Mes iris dorés contre le vert de ses yeux perçant. Jusqu'à-ce qu'enfin il décide de couper court à cette bataille de regard qu'il avait emporté sans trop pousser étant donner que j'avais la peur au ventre. Un simple mot. « Félicitations. »

Mon regard changea d'un coup. Des félicitations ? Mais pour quelles raisons ? A priori aucune. Mais, il devait y en avoir une obligatoirement. De ma petite voix frêle, je le questionnai au sujet de ces félicitations. Ce qui le fit rire avant de me relancer un regard perçant. « Pour vous être foutus dans la merde, toi et ta petite bande. » Qu'il m'avait répondu. Dès lors, je pris conscience que m'étant faite attraper, il était possible que les autres aussi. « Où sont-ils ?! Est-ce qu'ils vont bien ?! » Avais-je crié à ce moment-là alors qu'une gifle vint s'abattre sur mon visage sous prétexte que je faisais trop de bruit. J'avais mal à la joue et je ne pouvais pas me la frotter... Ça chauffait et c'était chiant ! Rien que d'y penser, j'en ai mal ! Ce type n'y allait pas de main morte... Sans mauvais jeu de mots ! Me lançant un énième regard pour me faire comprendre que j'étais dans la merde... Et certainement plus que les autres... Il enchaîna sur une phrase qui pouvait être a la fois bien a savoir et qui pourrait nous enfoncer encore plus... « Ok voilà le topo. Toi et tes petits copains vous venez de nous dérober l'équivalent de cent soixante-dix mille berrys.. Eh ouais. Il ne vous reste plus qu'un choix. Vous allez travailler pour nous ! Et si jamais vous essayez de nous rouler dans la farine une seconde fois... Vous mourrez ! Capiche ? »

Pour ceux qui ne l'auront pas encore compris, la bonne nouvelle, c'était qu'on avait volé une somme vraiment importante et que la mauvaise, c'est qu'on allait devoir travailler pour ces types. Avec un peu de chance, j'aurais eu quelque chose de sympa a faire.. C'est vrai qu'il frappait fort ce con !

Devais-je le croire ? Sachant que je n'avais pour l'instant vu aucun de mes amis, étaient-ils encore en vie ? M'avaient-ils abandonnée ? De nombreuses questions se mélangeaient dans ma tête, je ne savais plus quoi penser... Pendant que j'avançais dans ce couloir sombre toujours avec les mains liées. Je n'osais pas lancer de regard à ces gars... Tandis qu'au bout de ce couloir se tenait une porte qui ne donnerait envie à personne ! Pas même a moi, pour dire même en ayant vécu dans des ordures toute ma vie, je ne voulais pas y entrer... Mais il me forçait et avec ma force équivalente a celle d'une mouche en action... Qu'est-ce que je pouvais faire ?

Les années passèrent et j'étais toujours sous la coupe de ces Yakuza... Nezumi, voilà le nom qu'ils m'avaient donné... Pourquoi ? Car il jugeait tous que j'avais une certaine facilité à me faufiler comme un rat. D'un coté, c'était vexant, mais je ne leur en voulais pas. Dans le milieu, tout le monde se devait d'avoir son surnom, même si le mien n'était pas glorieux, j'avais hérité d'un. Je venais d'atteindre la majorité, déjà ! J'avais bien changé, et ça, je le remarquais tous les jours. La fille qui à l'époque n'aurait même pas été capable de mettre a terre un moucheron était aujourd'hui capable de se battre a armes égales avec ces balourds ! Enfin... Ça aussi n'auras été que de courte durée ! Je n'aurais jamais pu imaginer que ce réseau d'Yakuza ne dure pas aussi longtemps que je l'espérais... Je n'avais plus de nouvelles, mes amis, ma famille... Et tout le reste... J'étais seule...


[i][L'homme caché par la lumière pointé sur le visage de Nezumi la fixait tout en crachant la fumée de sa cigarette a intervalles régulier, ne semblant pas la croire une seule seconde, seul le tatouage sur son bras gauche semblait être une preuve de son soit disant passé. Autrement... Personne n'avait de vraies preuves, son surnom, elle le portait bien, car au jour d'aujourd'hui personne ne pourrait confirmer sa version des faits... Aux yeux des gens, Nezumi n'est qu'une folle qui reste cloîtrée tous les jours dans son atelier./i]




Le Joueur

Surnom: Mori
Age : Mori
Sexe : Mori
Fréquences : Irom / 7jours
Comment avez vous connu le forum : Mori

Signature du Règlement : Lu et Approuvé
Revenir en haut Aller en bas
Luan Xu
Pirate | Rêveur
Pirate | Rêveur
avatar


Masculin Messages : 201
Date d'inscription : 02/09/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
17/50  (17/50)
Expérience :
98/200  (98/200)
Prime: -

MessageSujet: Re: From Grey Terminal.. with honor [Nezumi]   Ven 24 Oct - 9:42

Commentaires



Orthographe & Grammaire


Description physique correct, la description morale de même. Histoire ma fois spécial, mais plutôt bien écrit. Quelques fautes négligeables ici et là ont pu être notées.

Appréciation Générale


Présentation agréable à lire d'une taille raisonnable.


Synthèse et Conclusion


Actuellement au vu de mes commentaires, je vais être généreux. Tu as mon Oui avec une proposition de 600 dorikis pour débuter tes aventures sur le forum.

Vue que c'est ton DC, je me permet de te valider seul.

Good Luck !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver
Admin | Chasseur de Prime | Rêveur
Admin | Chasseur de Prime | Rêveur
avatar


Masculin Messages : 224
Date d'inscription : 07/10/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau:
15/50  (15/50)
Expérience :
105/200  (105/200)
Prime:

MessageSujet: Re: From Grey Terminal.. with honor [Nezumi]   Lun 17 Nov - 15:57

Dans un soucis de justice, les validations en doriki sont renoté.

Ce qui fait que tu a :
Orthographe = 4/5
Originalité = 5/5
Longueur = 5/5

Tu commence avec un niveau 14 au lieu de 10, tu gagne donc 600 xp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: From Grey Terminal.. with honor [Nezumi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

From Grey Terminal.. with honor [Nezumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Evolved :: ~ Hors Rpg ~ :: Flood :: Archive-