Forum ouvert ! On vous attend.

Partagez | .
 

 Un mauvais cuistot [Ellipse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Luan Xu
Pirate | Rêveur
Pirate | Rêveur
avatar


Masculin Messages : 201
Date d'inscription : 02/09/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Niveau:
17/50  (17/50)
Expérience :
98/200  (98/200)
Prime: -

MessageSujet: Un mauvais cuistot [Ellipse]   Mer 29 Oct - 18:41




Cuisiner, cela avait un côté apaisant pour moi. J'étais donc là, une nouvelle fois dans cette cuisine, celle de l'auberge de ''La marmite sale au fond''. Je m'y étais réfugié pour me changer les idées après la conversation que j'avais eu avec la dénommée Uta, son histoire m'avait littéralement chamboulé, mais j'avais fait en sorte de ne pas dévoiler mes émotions face à ces deux demoiselles. Cela fesait déjà une dizaine de minutes que j'avais alors commencé à cuisiner quelques banalités, j'étais tranquille et perdus dans mes affaires, mais cela changea très vite, car un cri retentit dans la salle d'à côté. Pensant alors qu'il s'agissait d'une des deux demoiselles, je saisissais alors une bouteille d'alcool à demi bouchonné, sortit de la cuisine et vins à renter prestement dans la salle bouteille à la main, prêt à en découdre avec un quelconque agresseur. À ma grande surprise, les deux demoiselles n'étaient plus là, mais à la place se tenait au comptoir un vieil homme rachitique les larmes aux yeux, reprenant alors une position mon effrayante, je m'approchais alors du comptoir questionna l'aubergiste sur le fait que mes compagnons n'étaient plus ici. Ce dernier me répondit alors qu'elles étaient soit disant partit faire une promenade, ne cherchant alors pas plus loin je me retournais et repartit vers la cuisine. C'est alors que le vieille homme du comptoir chouina sur un quelconque kidnapping de chat, je ne voulais aucunement rentrer dans une histoire qui n'était pas la mienne, mais ces paroles vinrent à me faire changer d'idée en un instant. Le vieil homme vint à affirmer à l'aubergiste que le kidnappeur en question lui avait clairement dit qu'il allait le manger, m'arrêtant alors sur place, je me suis retournais vers les deux hommes et demanda alors de répéter ce qu'il venait de dire. Le vieil homme était formel, l'homme qui lui avait volé son chat lui avait belle et bien dit qu'il le mangerait plus tard, avec précisa-t-il, une sauce à la tomate.

QUOI ? MANGER UN CHAT ? MAIS CE MEC N'Y CONNAIT RIEN EN CUISINE OU QUOI ?

Aidez-moi jeune homme, sauvé mon Lumo s'il vous plaît !

M'approchant alors de la sortie, je dis.

Il peut s'appeler Patate ou Guignole votre chat, c'est pour l'art de la cuisine que je vais arrêter ce mec !

C'est alors que je me mis à détaller vers la sortit et arriva au milieu de la rue, regardant à droite et à gauche, je vins alors à réfléchir et rebroussai chemin vers l'auberge. Entrant en trombe, je dis alors avec un sourire un peu niais.

Il est partit par où et il ressemble à quoi ?

Le vieil homme m'expliqua donc tout et je repartis alors de plus belle, parcourant alors la grande rue afin de sortir du village, je courais alors à pleine vitesse, puis vint à m'arrêter en pleine course, je venais alors d'entendre un miaulement non loin d'une étable. M'empressant alors d'y jeter un oeil, je me rendis compte que je tenais encore la bouteille de tout à l'heure. La gardant en main, je m'approchais discrètement de l'étable d'où provenait les miaulements, c'est alors que la porte de l'étable s'ouvrit avec fracas. Un homme vint à sortir et à ma vue ce mit à emmètre un son relativement étrange, son cri était similaire à un miaulement, mais l'effet qu'il avait alors sur moi était relativement étrange. Me bouchant les oreilles du mieux que je pouvais, ma tête elle se mettait alors à tourner, souhaitant alors changer cela et me ressaisir, je finis par dé-bouchonner la bouteille que j'avais emportée et la bue d'une traite. Le temps que l'alcool monte, l'effet ne fut guère mieux, mais j'étais plus dans mon élément, fessant alors abstraction de mon environnement et son aptitude étrange. Il est vrai que l'alcool était monté bien vite, mais m'étant plus tôt enfilé une bouteille tout aussi grande et m'étant servie dans un autre que j'avais utilisé pour la cuisine, celle-ci m'avait fini et ma ébriété était optimum. Cet état n'étant pas un problème pour moi, je commençais alors à titubé, n'arrivant même plus à mettre un pied devant l'autre. Prenant alors position, je pliais alors les genoux, puis tandis à l'horizontal, puis en fit de même avec les bras. Déportant alors le pied gauche vers l'avant, d'une impulsion de ce dernier, je me propulsais alors à grande vitesse vers l'homme qui miaulait.

Une fois arrivée à sa portée, je vins à enchaîner les coups à une grande vitesse qui au final le mit au tapis, c'est alors que j'entendis le chat, bien éméché, je m'en approchai et vins à le sortir de sa cage, malheureux que j'étais là, car la bête énervé vint à me sauter au visage et me griffa tel un furibond. Pas trop claire dans mes idées, je vins à l'attraper et le balancer plus loin, c'est alors qu'il fit tomber dans sa chute un livre, titubant, je m'approchais alors du live et le ramassa. N'ayant pas la tête à lire, je vins à le jeter derrière moi et entendit un ''blop'' au moment de la chute, le livre venait alors de tomber dans la marmite qu'avait préparé l'homme avant mon arrivée.

Le chat avait disparue et l'homme était alors à terre, saisissant alors sa jambe, avant de m'y reprendre à deux fois, je vins alors à le traîner jusqu'au village où je le déposais a l'entrée de l'auberge. Rentrant dans cette dernière, j'arrivais alors au comptoir en titubant et m'assis à côté du vieux, ce dernier à ma vue s'empressa de me questionner. Soufflant un bon coup, afin de me remettre les idées en place, je lui dis alors en cherchant bien mes mots.

Le … toleur, heu nan, … voleur est dehors, faut le … *Claque des doigts* à c'est quoi le mot déjà, … à je sais, l'enfilé, … à nan ça c'est pas bon, heu … a oui voilà, ficelé … c'est bon ça?Enfin laissez tombé, … faut l'attacher, ça c'est sur que c'est bon, *Hoc* Pour le … chien, … nan le chat ! … Il c'est catastrophé, … pas encore ça, … carapaté, enfin il est partit quoi, … mais il est pas mort, je vous lasure ! … Assure. Si vous me le papetré, …. je vais faire un somme sur ce ….. truc où je suis là maintenant.

Et c'est ainsi que la tête entre mes bras, je m'endormis sur le comptoir.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un mauvais cuistot [Ellipse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Evolved :: ~ East Blue ~ :: East Blue voie n°2 :: Yotsuba :: Village de Brigand-