Forum ouvert ! On vous attend.

Partagez | .
 

 Un marine pas comme les autres [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité



MessageSujet: Un marine pas comme les autres [Terminé]   Lun 3 Nov - 13:19

Fiche de Présentation

Personnage

Nom : Zenshô
Prénom : Koizu
Age : 20 ans
Sexe : (M)
Faction : Marine
Style de Combat : Hasshoken (Le "Hasshoken" (signifiant littéralement "Style aux 8 impacts") est "la technique signature" de Koizu.

Cette technique permet à son utilisateur de créer des vibrations avec ses poings ou ses coups, afin de générer des ondes de choc et attaquer l'adversaire. Aucune armure ou bouclier ne peut contrer cette technique. Pour maîtriser cette technique, il faut concentrer sa force en un seul point. Elle est aussi assez puissante pour défaire des adversaires comme les Funk Brothers. Cette technique est assez similaire aux pouvoirs du Gura Gura no Mi, où même au Karaté Amphibien où au Ondes Sonar de Shôjô)
Spécialité : /
Fruit du Démon : aucun dans l'immédiat

Physique : Mesdames et Messieurs aujourd’hui rien que pour le plaisir de vos yeux, nous avons l’honneur de vous présenter un nouveau concurrent ! Inconnu de tous jusqu’à aujourd’hui il se nomme Koizu et nous vient de East Blue, du haut de son mètre soixante-seize et de ses soixante-quinze kilo c’est plein d’assurance qu’il vient affronter notre challenger !

À première vu ce jeune homme semble être quelqu’un de sûr de lui et son style un peu décalé semble correspondre exactement à son tempérament excentrique. Sa chevelure blonde en bataille accentue davantage cette idée que l’on peut à l’heure d’aujourd’hui se faire. C’est les mains dans les poches accompagné d’une démarche des plus décontracté qu’il s’approche de notre champion pour lui serrer… Ha non attendez ! Le nouveau venu vient de lever son majeur tout en tirant la langue à son nouvel adversaire, qu’elle désinvolture !

La lumière des projecteurs fait briller les multiples piercings de son oreille gauche et de son menton, un style vraiment très particulier je dois dire. Le contour de ses yeux semble recouvert d’un maquillage rouge clair, ne faisant qu’accentuer la couleur vert émeraude de ses iris. Ce qui lui donne un air encore plus étrange qu’à son habitude, je vous avoue que c’est pour moi la première fois que je vois un descendant de soldat de la Marine venir ainsi à notre compétition !

Le spectacle risque d’être au rendez-vous ce soir ! Alors restez avec nous pour la suite de la présentation de nos concurrents de ce soir. Le grand col noir de sa veste laisse apparaître le blanc de sa cravate, qui d’ailleurs est bien la seule chose qui fasse à peu près sérieux sur notre jeune homme ce soir. On peut dire qu’il n’a pas lésiné sur le prix en tout cas, la veste lui allant comme un gant on voit de suite qu’il s’agit là du travail de notre tailleur Kanaze !

C’est une chemise noir et blanche personnalisée à l’aide de smileys et autres boutons originaux. Un peu plus et on pourrait croire qu’il s’agit là de ses jouets d’enfance, notre nouvel arrivant serait du genre nostalgique ou plutôt nostalgeek ?! La présence d’une tête de lapin sur l’une de ses décorations laisse à penser que ce jeune homme n’est pas le genre de personnage à se prendre au sérieux. N’oubliez pas que celui-ci est tout de même un soldat de la Marine, même s’il est réputé pour ne pas être le plus exemplaire il en reste pas moins efficace.

Sous cette chemise si particulière on peut apercevoir les manches longues de son t-shirt noir et à ses poignets des bracelets beaucoup trop grand pour lui. On dirait… Oui c’est bien cela ! Des diamants sont incrustés sur les bracelets, si vous voulez mon avis cela doit être un souvenir récupéré sur l’une de ses victimes. Pour les bandages de ses mains je vous avoue que j’ignore la raison de leur présence, son style de combat peut-être ? Ou nous cacherait-il encore autre chose ??

Selon les rumeurs de notre Blue et de la caserne qui l'a vu grandir, notre jeune concurrent porterait la marque d'un étrange jolly roger. Tout le monde ignore si cela est vrai et à qui il peut bien être lié, les plus optimistes pensent qu'il s'agit là d'un équipage dont il cherche à se débarrasser à tout prix et les plus méfiants pensent qu'il serait en réalité le meneur d'une organisation peu catholique. Faute de preuves et de possibilités de vérification de ses mains et de cet équipage si étrange, nous ne pouvons vous en dire plus pour le moment.

Ce qui n'est pas commun par contre c'est bien la ceinture du joueur qui se dresse devant, les motifs ressemblent à des cubes ou des lapins je ne serai vraiment le préciser. Je peux seulement vous confirmer que c'est bien la première fois de ma vie que je vois un gaillard de vingt ans porter ce genre de chose sans la moindre gêne. Décidément nous avons à faire à un individu vraiment très étrange mes amis ! Que nous réserve-t-il encore comme surprise vestimentaire ?!

La deuxième ceinture plus grande et rattachée à la première n'est autre que la signature de son style, Koizu n'a jamais était vu sans celle-ci. Qu'il soit en mission ou en train de faire on ne sait quoi dans les bordels du coin, il semble incapable de se passer de cet objet. Aurions-nous trouver là le point faible de notre ami ? Où serait-ce encore l'un de ses leurres ? Je ne serais encore une fois pas vous répondre malheureusement, à croire que je ne sers strictement à rien !

Son pantalon est sans aucun doute la seule chose correct et banal que le soldat porte aujourd'hui, un pantalon noir légèrement bleu avec un simple rebord blanc au niveau du bas. Était-il en manque d'inspiration ce matin ? Selon nos informations il s'agirait là du seul type de pantalon dans lequel il se sent assez à l'aise pour combattre comme il le souhaite. Les bottes sont assorties au reste de la tenue, du noir et du blanc tout simplement. Nous restons tout de même face à un membre de la Marine et ce genre de chaussures sont quasi obligatoire dans cette faction.

Je laisse maintenant le micro à nos commentateurs, qui se feront un plaisir de vous en apprendre davantage sur notre concurrent du jour et sa façon de jouer !

Caractère : La partie d'échec vient à peine de commencer et l'on peut déjà ressentir la tension qu'il règne entre nos deux duellistes du jour. De son côté Koizu semble être dans une forme olympique gardant au coin des lèvres son léger sourire cynique, laissant apparaître sans la moindre gêne l'amusement que lui confère son adversaire. Je n'ai jamais de joueur aussi insolent et sûr de lui avant cette compétition ! Est-il réellement immoral à ce point ?! Le jeune soldat est détestable et adorable à la fois, je ne sais pas si je dois le détester ou croire en lui mesdames et messieurs.

Malgré cela il semblerait que l'assurance du jeune homme soit fondée, en regardant son jeu on peut e rendre compte de son niveau tactique. Digne d'un vrai chef il n'hésite pas à sacrifier et manipuler indirectement les pions ennemis pour obtenir ce qu'il souhaite ! Si cet homme agit ainsi dans la vie de tous les jours, il est certains que la Marine et leurs ennemis ont du souci à se faire ! Bien qu'efficace en condition réelle cette stratégie est réputée pour être l'une des plus meurtrière, capable de causer la mort de plus de la moitié des hommes que l'on possède.

Seul un être sans compassions pourrait oser utiliser ce genre de stratégie et selon nos sources de renseignements notre jeune concurrent serait l'un d'entre eux. Ayant user par le passé de cette technique de combat pour récupérer le contrôle d'une île appartenant à des révolutionnaires. Se fichant de la vie des hommes que l'on lui donne et s'intéressant uniquement à la réussite et sa renommée personnelle. Nous sommes bien loin de son père réputé pour être droit et bon envers ses hommes ! Les deux hommes ne semblent ne rien avoir en commun.

Fusionnez cela à son côté joueur et vous obtenez un mélange détonnant et dangereux ! Aimant parier sur tout et n'importe quoi, Koizu est réputé pour traîner dans des lieux indigne pour un soldat de la Marine et parier de l'argent. Allant jusqu'à parier la vie de ses hommes et de ses adversaires juste pour prouver aux autres qu'il n'a pas peur de perdre. Il faut aussi préciser qu'il n'est pas du genre à accepter facilement une défaite, allant jusqu'à contourner les règles pour atteindre son but. Ce qui est certain est que nos juges ont intérêts à être vigilant avec lui durant la compétition.

La présence d'autant de gardes est en réalité la faute de cet adolescent, pourvu d'une violence proche de celle d'un véritable démon. Les rumeurs disent qu'il aurait taillader le visage de son propre frère à plusieurs reprises simplement parce qu'une demoiselle avait eu le malheur de le trouver plus attirant que lui. Je vous laisse donc imaginer ce dont il est capable face à un adversaire un peu trop provoquant à son goût. Les excès de violence de cet individu représente une menace pour tous au jour d'aujourd'hui, même si la Marine continue de fermer les yeux sur les façons de faire de leur recrue.

Koizu n'est pas du genre à se présenter sans raison et sa présence à ce concours ne fait que confirmer nos dires. L'enjeu n'est autre qu'une jolie somme de berry pour le vainqueur, l'argent est pour lui identique à une drogue. Cherchant toujours à en récolter de plus en plus sans motif valable, tout du moins pas à notre connaissance. Il s'agit là encore d'un mystère rôdant autour du descendant Zenshô, nous ignorons tous où va son argent et l'utilisation qu'il en fait. Prépare-t-il son butin pour le jour de la retraite ou fait-il cela juste pour montrer aux puissants qu'il peut lui aussi faire fortune par pur provocation ? À vous de le découvrir !

Les insultes et les gestes obscènes semblent être une part entière de sa personnalité, jurant à tout va et levant le majeur sans raison valable. Ce n'est pas pour rien s'il est aujourd'hui connu comme "L'enfant terrible de la Marine" ! Un comportement de mercenaire pour un chien de la Marine se fichant du grade de ceux qu'il insulte volontiers à plusieurs reprises, son instructeur, sa famille ainsi que ses hommes peuvent facilement confirmer nos dires à ce sujet assez sensible. N'oublions pas que du sang royal coule dans les veines de ce sale gosse et qu'il est difficile de s'en prendre à lui sans se retrouver jugé comme traître par le Gouvernement Mondial.

Nous ne savons comment il a tissé des liens si profonds avec le Gouvernement Mondial, ni leurs origines, mais Koizu semble être un manipulateur de première catégorie ! Il s'agit selon lui-même d'un don qu'il se doit de mettre au service de la justice... S'infiltrant sans la moindre gêne dans les rangs ennemis pour les pousser à se montrer et provoquer divers conflits, qu'il se fait ensuite une joie d'arrêter pour garder les bonnes grâces de ses alliés. Une façon comme une autre d'agir paraît-i, la faim justifie les moyens semble être la réplique collant le mieux au profil de ce joueur dangereux.

Je vais m'arrêter là puisque je ne suis pas habilité à vous dévoiler le reste de nos renseignements à son sujet pour le moment. Bon match à tous et bon spectacle à vous !

Histoire : Chapter 1: Une famille loyale et réputée !

Selon nos informations... Tss connard ! Qu'est ce qu'il y connait à ma vie celui-là ? Il parle de mon père comme d'un dieu de la paix et de moi comme d'une sale ordure. S'il en savait autant que moi, s'il avait vécu ma vie, peut-être pourrait-il comprendre un dixième de ma façon de penser et de faire. Quoi ? Oui je parle tout seul et alors ? Tu veux peut-être que je te raconte ma vie et qu'on voit si ton avis change à mon sujet ? Tchi je relève le défi ! Sache que je ne perds jamais sans conséquences !

Notre histoire débute il y a bien des années pour dire vrai, ma mère était encore adolescente à cet époque. Une jeune princesse qui vivait à Marijoa et mon père était un jeune soldat pas plus âgé que moi aujourd'hui qui rêvait d'un monde paisible où il pourrait y élever ses enfants. Une belle connerie dès le départ si vous voulez mon avis, ceux qui souhaitent la paix ne sont que des faibles qui ne savent pas s'adapter ni profiter de l'occasion qui se présente à eux. L'occasion de véritablement changer notre vie mes parents l'ont eu et ont tout gâché...

Ma mère aurait pu imposer son nouvel amoureux aux dragons célestes et faire de nous des enfants rois. Idiote qu'elle est, elle avait décidée de tout plaquer pour le suivre sur East Blue ! Sérieux même le nom de ce blue sonne merdique à mes oreilles, elle espérait le voir changer le monde à sa façon sûrement. Vivant à deux au sein de la base marine de Logue Town, ils croyaient en leur utopie dans un monde régie par la barbarie. Il fallait bien s'attendre à ce que leur plan parte en couille à un moment ou à un autre.

À ce moment de leur vie ils vivaient encore à trois, mon père, ma mère et mon frère... Un rêveur lui aussi qui pensait que mon père était la voix de la raison et qu'il fallait suivre ses préceptes pour changer les choses. Un jour peut-être que nous y arriverons ensemble, tss comme-ci j'étais du genre à me laisser bercer par ce genre de mensonge à deux berry. Il n'était encore qu'un môme qui pensait à jouer au sauveur et soigner les animaux, allant à l'école de la caserne avec les autres enfants de soldats. Comment formater la prochaine génération chapitre un, la Marine est là pour sauver le monde et faire gagner les gentils.

C'est un stéréotype certes, mais je ne pense pas être loin de la vérité en l'affirmant. Il faut vraiment être faible pour croire en ce genre de choses vous ne trouvez pas ? Je n'étais pas encore venu au monde et dans un sens c'est peut-être dommage, mon frère aurait pu m'influencer ou alors j'aurai pu le sauver des délires de notre père. Quoi qu'il en soit le destin en avait choisi autrement et cela pour une bonne raison je l'espère. N'allez pas croire que je suis l'un de ses fous qui pensent que tout est calculé avant notre naissance ou autres délires de ce genre, je suis le seul maître de mon futur !


Chapter 2: Un sale gosse nommé Koizu...

Depuis ma naissance je suis ce que l'on appel un nuisible ou encore un aimant à emmerde, pourquoi je suis si dur envers moi-même ? Parce que le jour de ma naissance est également le jour où les chasseurs de primes envoyés par les dragons célestes ont retrouvés notre trace et éliminer celle qui m'avait donné la vie. À croire qu'ils étaient restés dans les parages depuis des mois à attendre mon arrivée pour venir semer la mort, mettant mon père dans un état très étrange. Un mélange de rage et de tristesse qui normalement aurait du détruire sa vision si belle d'un monde futur. L'illuminé qu'il était a combattu les chasseurs de primes et les a enfermés dans la prison la plus proche.

Il n'avait même pas chercher à venger la mort de celle qu'il aimait et ne leur en voulait même pas, il continuait de remercier les dieux de m'avoir laissé venir au monde. S'il avait su je pense qu'il aurait peut-être maudit les cieux d'avoir emmené la mauvaise personne, enfin c'est ce que j'aurai fait à sa place je l'avoue. Il croyait en son rêve plus que tout au monde et voyait cette histoire comme un signe du destin qui lui demandait de reprendre sa mission pour libérer l'âme de sa femme ainsi que la tristesse qui se trouvait en lui. Si c'est pas être complètement sous l'emprise de la folie ça, alors dites moi ce que c'est...

Pour courir après son rêve de paix, il nous envoyait moi et mon frère chez sa soeur sur l'île de Cocoyashi avant de partir pour "l'aventure de sa vie". Tsss tout cela était voué à l'échec dès le départ, il n'imaginait même pas la dureté de notre monde sur les autres mers. Il m'avait abandonné dans les bras de ma tante dès le plus jeune âge, comme s'il avait eu honte de moi. J'en ai longtemps voulu à mon frère d'avoir reçu autant d'amour, tandis que moi je me sentais de plus en plus exclu de notre famille. Quand j'y repense j'ai eu une enfance de merde en faite, c'est peut-être pour ça que je déteste autant les autres nan ?

À l'âge de quatre ans je commençai déjà à sentir ce manque sans même m'en rendre vraiment compte, c'est assez difficile à expliquer vous voyez. Mon frère était plus atteint que moi par le départ de notre père et la mort de notre mère, il ne restait pas souvent à la maison. Préférant traîner avec ses amis après l'école plutôt que de rester avec nous, ma tante était devenue ma "maman par procuration". Elle veillait sur moi, jouait avec moi et me soignait quand j'étais malade. Heureusement qu'elle était là au final, sinon je serai devenu pire qu'un monstre avec le temps. Grâce à elle je possède mes premiers bons souvenirs d'enfance, j'en ai eu d'autres rassurez-vous.

Mais avant de connaître ce qu'était une véritable relation fraternel, il m'a fallu patienter deux ans entier. Durant lesquels j'ai continué de vivre dans un cocon si je puis dire, j'adorai les histoires qu'elle me racontait sur le monde, les créatures qui s'y trouvaient et les actes des gens connus. Même si beaucoup étaient vu comme des renégats, j'enviai leur liberté et les aventures si passionnantes qu'ils vivaient avec leur famille, leurs amis ou leurs amours. Un monde magnifique qui semblait si loin et impossible à atteindre pour moi qui se sentais si petit...

Chapter 3: La joie des liens fraternels !

Deux ans plus tard sans vraiment savoir pourquoi, avec le temps les rapports avec mon frère ont changés. Nous étions plus proche et je me servais de lui comme d'un modèle auquel je pouvais me référer. Il me racontait les histoires et les rêves de notre père avec tellement d'espoir que je ne pouvais que y croire en ce temps-là. Mon envie de rejoindre la Marine me vient d'ailleurs de cette partie de ma vie, je voulais voguer avec lui sur les mers du monde et rejoindre notre père. Il nous laissait que peu de nouvelles voir pas du tout à vrai dire.

On utilisait les journaux pour suivre ses aventures et sa montée en grade, de matelot il était devenu colonel puis commandant. Les yeux de mon frère brillaient de mille feux lorsqu'il lisait cela et moi je suivais le mouvement peut on dire. Il partageait avec moi son projet pour l'avenir, on se voyait devenir le nouveau duo Zenshô, les futurs amiraux de la Marine. Bien entendu tout cela était sans compter sur ma véritable nature qui ne tardait pas à revenir au galop, la jalousie et la perte de mes rêves d'enfant. Tout avait commencé lorsque j'eu atteint l'âge de douze ans...

Une amie que j'appréciai bien plus qu'à la normale avait eu le malheur de nous comparer et d'avouer qu'elle trouvait mon grand frère plus charmant et attirant que moi. Une colère puissante était montée en moi et m'avait poussée à commettre mon premier acte de barbarie. Attrapant le rasoir de mon oncle je lui bondissais dessus et lui balafrai le visage à plusieurs reprises. Depuis ce jour une marque ressemblante à celle du sourire de l'ange est affichée sur son visage, il est le symbole de ma véritable nature...

Notre lien d'amitié ainsi tranché par ma faute, mon frère et moi devenions des rivaux. Maintenant loin de son influence, je pouvais me faire mon propre avis sur le monde et les choix à faire. Étrangement j'en venais à choisir la Marine tout comme lui, pour suivre le rêve de mon père. Nan je déconne c'est juste l'excuse que j'utilisai pour entrer dans les ordres, la véritable raison était que je souhaitai lui prouver que j'étais meilleur que lui dans tous les domaines et que ma façon de changer le monde serait plus efficace que la sienne.

Nous avons alors commencer ensemble en tant que matelot dans la base marine de notre petit ville, elle était aussi petite qu'inutile pour ne rien vous cacher. Je m'ennuyai à mourir dans cet endroit, laver, ranger, recommencer, tous les jours la même rengaine. Pendant ce temps les plus gradés sortaient en mer et chassaient les pirates et les révolutionnaires comme bon leur semblait. Il n'y avait pas trente-six solutions pour moi, je devais trouver un moyen de me faire repérer plus rapidement que les autres et surtout de mon frère. Et pour cela je dois avouer que je ne m'étais pas privé pour utiliser mes dons de menteur et de manipulateur.

Chapter 4: Sur les traces d'un père ou pas...

Par chance mon frère et moi n'étions pas dans la même unité, lui était heureux de faire le dîner de tout le monde et la vaisselle. De mon côté j'étais à l'armurerie de notre base, je nettoyai et triai les armes des autres comme une merde. Retirer le sang des armes était la chose que je préférai faire dans ce job, mais partir combattre en mer était mon seul et unique objectif.

Pour cela je mettais toute les les chances de mon côté en m'entraînement toujours plus durement et me montrant plus fort que les autres. Je ne m'arrêtai jamais pour être le premier dans toutes les disciplines mises à ma disposition, même si le combat au corps-à-corps restait celle où je semblai être le mieux. Sentir les os craquer sous mes doigts et le sang couler de mes adversaires était une passion qui m'aidait à me sentir au dessus des autres.

Il ne me manquait plus qu'une occasion de prouver tout cela en situation réelle et à Logue Town, je n'allais pas à chercher bien loin pour dénicher la bonne occasion. Les pirates débarquaient les uns après les autres sur notre petite île et la prime qui avait été mise sur leur tête variait facilement. Pour cela je m'étais promené dans les rues de notre belle ville durant la nuit et attendu de rencontrer une proie de choix dans l'un des bar à jeux de la cité. Bien qu'interdit j'aimai l'ambiance qu'il y régnait et les gens qu'on pouvait y rencontrer en général.

C'est ainsi que j'étais tombé nez à nez avec le capitaine du Kal Orj, un navire pirate en pleine montée, ils étaient réputés dans le coin depuis leur combat contre un colonel de la Marine sur une île de notre Blue. La cruauté du dirigeant était aussi connu que sa barbe rouge dans notre coin et nombreux étaient ceux qui souhaitaient le voir mort. Je ne savais pas si j'étais apte à le tuer seul à cette époque, mais la prise de risque en valait la chandelle. Après avoir laissé ma décision à une simple pièce je prenais les devants et entrait en contact avec ma proie.

Me présentant comme un simple pirate cherchant un navire, je le laissai me raconter ses histoires et se vanter de ses capacités qui selon lui le mèneraient à la victoire. Doucement mais sûrement je le guidai vers un piège assez étrange, mon esprit vif et sadique allait me permettre de capturer cette prime sans trop de mal. Qui cracherait sur une trésor inestimable après tout ? Personne ! Alors lorsque je lui proposait l'accès à la trésorerie de la ville, celui-ci ne pouvait qu'accepter mon offre. Ce qu'il ignorait encore, s'était ce qui allait l'attendre une fois à l'intérieur.

Un piège simple et efficace, même un gamin de six ans aurait été capable de l'actionner. Une fois ma proie amené dans le lieu qui était en réalité vide, je n'avais eu qu'à déclencher mon piège qui n'était autre qu'un grand filet en granit marin. Privé de son pouvoir et de ses mouvements j'utilisai l'une de mes techniques du hasshoke, pour lui enfoncer violemment mon poing dans la poitrine et ainsi le regarder se vider de son sang. J'ai bien évidemment roué de coups l'individu avant de lui mettre les menottes et le conduire à mon supérieur en annonçant sa capture lors d'un féroce combat.

Chapter 5: Satan et Koizu un étrange lien

Grâce à mes talents et mon intelligence, j'étais maintenant à bord d'un navire de la Marine. Le white raven était connu pour son efficacité en traque et capture de pirates recherchés. Je pouvais enfin découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles personnes et combattre sans retenue. Tout cela me donnait une idée, j'avais besoin d'argent et d’alliées pour mettre en place mon nouveau projet.

Pour ce la je faisais être discret et surtout très prudent. Je me retrouvais donc à jouer jeu dangereux, soldat le jour et Leader la nuit. Mon nom de scène était "Satan" et camouflé par une longue cape noir j'entrai en contact avec des ennemis de l'état. Un personnage charismatique et sombre, la part de mystère que je faisais régner autour de lui attirait la curiosité et l'envie d'en apprendre plus sur lui. Ce qui faciliter la recherche des clients potentiel pour être honnête.

Mes affaires étaient diverses et variés, du trafic d'armes à l'élimination et au vol. Je comptais sur l'aide de deux subalternes pour gérer les affaires en mon absence. Le premier jouait le rôle de "Satan" en mon absence, un pirate sanguinaire qui réussissait à fuir la Marine grâce à un réseau souterrain secret depuis des années. Une technique silencieuse et intelligente, c'est ce qui m'avait attiré chez lui dès le départ, tout en restant facilement manipulable il représentait un atout de choix.

Le deuxième on le nommait "Cerbère", un chien de garde par excellence. Sa place au sein des services du Gouvernement Mondial permettait de couvrir nos arrières plus facilement sur East Blue. Les bénéfices étaient maintenant présents, mais je désirai plus encore À nous trois nous organisions bien les choses, en échange de ma protection, les pirates me donnaient de l'or ou des prisonniers.

Les rumeurs allaient et venaient dans les villes et sur notre navire, Satan apparaissait toujours en même ou peu après nous. Mes allés et venues la nuit avaient été remarqués, des doutes régnaient autour de moi. Je devais y remédier et vite si je ne voulais pas finir par me faire démasquer et envoyé à Impel Down d'ici peu. Il me fallait maintenant un nouveau plan machiavélique ainsi qu'un coupable parfait.

Chapter 6: Gloire et Manipulation

J'étais comme dirait mon frère le cul entre deux chaises et nombreux étaient ceux qui espéraient me faire tomber. Je ne me voyais pourtant pas comme un être abject cherchant à nuire à notre cause de justice, j'essayai simplement de survivre dans un monde cruel comme je pouvais. Bien qu'esquivant au maximum de laisser des indices derrière moi je n'étais pas parfait et doucement je préparai ma nouvelle couverture. Pour commencer je devais justifier mes sorties nocturnes et mes rentrées d'argent afin de me couvrir aux yeux de tous.

Cette tâche n'était pas la plus compliquée de mon plan, étant suivi par un ou deux hommes discrètement. Mes déplacements n'étaient que rarement libres les derniers temps et je prenais un malin plaisir à les traîner dans des salles de jeux où je jouai jusqu'à pas d'heure juste pour les emmerder et me couvrir. De temps à autre je me rendais dans un des bordels de la ville pour y faire mon affaire et justifier mes dépenses d'une certaine façon. Je les laissai ainsi voir que je n'étais qu'un sale gosse aimant jouer et profiter de la vie et non pas le fameux "Satan".

Cela ne suffisait pas encore pour m'innocenter aux yeux suspicieux de mon frère, j'allai alors malheureusement devoir me séparer de "Satan" moi-même. Je vous parle évidemment du pirate et non de moi-même en disant cela, en le faisant tomber je ne devenais plus un suspect, mais un héro ! Quoi de mieux dans ce monde où l'on juge les hommes selon les rumeurs et non leurs actes ? Une opération délicate qui prenait forme grâce à la collaboration des autres membres du navire pour cette capture si attendue dans nos rangs.

L'assaut avait été mené au levé du soleil sur l'îe de Jalika, les trois sorties de la planque avaient été détruites pour obliger les pirates à sortir de terre. Me mêlant aux autres soldats je continuai d'avancer tout en usant de mes techniques de combat pour neutraliser l'ennemi et trouver le faux chef de l'organisation. Participer à sa capture ferait de moi un homme reconnu de mes supérieurs et servirait de preuve de mon innocence. Je devais à tout prix le rencontrer, je ne craignais rien à le voir puisqu'il ignorait ma véritable identité depuis le départ.

L'ironie du sort a fait ce jour-là un choix bien étrange, le fameux pirate était tombé sur moi et un autre soldat qui n'était autre que mon frère aîné. Lui qui me croyait coupable depuis le départ avait combattu à mes côtés ce jour-là, acceptant enfin de me croire innocent. Le combat s'était prolongé tard dans l'après-midi et s'était finalement achevé par notre victoire. Ayant profité de notre combat pour mettre fin à ses jours, j'étais assuré de jamais le voir me trahir d'une manière ou d'une autre. La prise que nous avions faite dans les tunnels servaient alors de preuve de sa culpabilité pour nos supérieurs hiérarchique qui décidaient de mettre fin au dossier "Satan and co"

Chapter 7: Un homme, un objectif !

Si tout cela était maintenant de l'histoire ancienne aux yeux de la Marine, j'étais désormais une graine de héro et un sale gosse pariant son argent dans des endroits peu recommandés. Il me manquait encore une chose pour devenir réellement capable de rivaliser avec la dureté de notre monde. La puissance ! Une puissance telle que je pourrai en faire trembler mes concurrents et ennemis par ma simple présence, diriger par la peur était ma seule raison de vivre. Et autant vous dire que si un jour je venais à diriger notre armée, j'agirai de la même façon qu'actuellement.

Mes recherches sur les fruits du démon me dirigeaient vers un fruit de type logia nommé yami yami no mi, difficile à trouver puisqu'il était protégé par le Gouvernement Mondial. Un fruit d'une telle envergure était pour eux une sorte d'arme secrète en cas de coup dur, ils attendaient seulement de tomber sur une personne fidèle et manipulable pour l'utilise. Selon les informations de mon collaborateur au sein de cette organisation, l'hôte se trouvait dans notre blue et le fruit allait être transporté dans peu de temps.

Le moment propice pour s'en emparer était en train d'arriver, le retour de Satan me semblait plus qu'inévitable désormais. Il ma fallait un plan d'enfer sans la moindre faille et un alibi en béton bien évidemment. Un retour pareil ne se faisait pas à la légère et une planque digne de ce nom semblait s'imposer. Voilà pourquoi je me donnais un nouvel objectif, devenir le dirigeant d'une base Marine. Grâce à cela je pourrai alors prendre le contrôle de l'île et importer dans les sous-sols de la ville le quartier général de mon organisation.

J'utilisais donc ma carte joker, ma réputation et mon coup d'éclat pour demander une promotion ainsi qu'un lieu d'affectation. Une île paisible sans trop de problèmes où je pourrais veiller à la sécurité et la sérénité de tous tout en gardant un oeil sur mes affaires personnelles dirons-nous. Cela n'avait pas été chose facile d'obtenir tout cela, mais avec un peu de persévérance et une preuve de bonne foi de ma part ils finissaient par me donner ce que je désirais. Le moment de passer à l'action allait donc sonner, la capture d'un fruit du démon et dissimuler à tous que j'en étais le possesseur n'allait pas être simple, mais je décidais d'en prendre le risque une fois mon entraînement terminé.

Le Joueur

Surnom: (facultatif)
Age : (Votre âge IRL)
Sexe : (M/F)
Fréquences : ... / Environ une heure par jour et plus si je suis en rp dirons-nous
Comment avez vous connu le forum : Par hasard sur un top site

Signature du Règlement : "Lu et Approuvé"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un marine pas comme les autres [Terminé]   Mar 4 Nov - 14:28


Notation


Orthographe 3.5/5 Dommage, des mots qui manquent, des phrases qui manquent de sens parfois ! Fais attention, pense a te relire la prochaine fois

Originalité 4/5

Longueur 5/5 ( Plus de 5000 Mots sur l'ensemble de la présentation ! )


Niveau de base 12 avec 50% d'xp, en attente d'un deuxième avis

Revenir en haut Aller en bas
Luan Xu
Pirate | Rêveur
Pirate | Rêveur
avatar


Masculin Messages : 201
Date d'inscription : 02/09/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
17/50  (17/50)
Expérience :
98/200  (98/200)
Prime: -

MessageSujet: Re: Un marine pas comme les autres [Terminé]   Mar 4 Nov - 15:03


Notation


Orthographe 3.5/5 Pareil que mon collègue.

Originalité 4/5 Original, serte, mais je tiens à t'informer qu'il y a une organisation en formation sur le forum, mon DC formera un organisation secrète sous peut le temps de trouver du monde)

Longueur 5/5 ( Plus de 5000 Mots sur l'ensemble de la présentation ! )


Niveau de base 12 avec 50% d'xp, Validé!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un marine pas comme les autres [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un marine pas comme les autres [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Evolved :: ~ Hors Rpg ~ :: Flood :: Archive-